Tableau Christ, Leica et orange

Huile sur toile de 92 par 73 cm réalisée en 1963

Plus de détails


Envoyez-moi plus d'information sur cette oeuvre



Oeuvres associées

Nous vous présentons d'autres oeuvres qui sont en relation soit parce qu'elles sont déclinées sur un autre support, soit parce qu'elles ont une relation directe avec l'oeuvre présentée

Dans ce tableau sont rassemblés des données désormais essentielles. Au loin, un Christ non crucifié, mais suspendu, tel une dépouille, à une Plaque, cet objet étrange qui à fait son apparition dans l'univers de Yatridès à la fin des années cinquante. En avant-plan, une femme habillée de sombre à la manière de celles qui hantaient les suites luxueuses et obscures, caractéristiques pour la période, dite noire de son oeuvre. C'est le dernier des reporters. Son Leica, le meilleur témon photographique qui soit, est irradié par sa dernière prise : la vérité absolue du Christ. Le regard impénétrable, dans un salut d'adieu, sur le point de quitter la toile, elle s'avance et tend une orange. Ce fruit est destiné à apaiser la soif de celui qui est en quête de vérité. Le photographe s'en va, comme est parti le peintre laissant le spectateur dans un face à face avec ce qui est déjà la troisième demeure.

  • Année 1963
  • Hauteur 92.00 cm
  • Largeur 73.00 cm
  • Modèle tableau 30F
  • Technique Huile sur toile

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Facebook comments